Skip to content

Accueil > Education > Avenir professionnel > Adultes : quelles orientations ?

Adultes : quelles orientations ?

samedi 20 septembre 2014, par Christelle Letissier

Ce texte est extrait du recueil des actes des Journées CHARGE 2014, disponible en téléchargement.

Structures d’accueil pour adultes n’étant pas en capacité de travailler

Les maisons d’accueil spécialisé (MAS) sont des établissements recevant des adultes handicapés (sans limite d’âge), ne pouvant effectuer seuls les actes essentiels de la vie et dont la santé nécessite une surveillance médicale et des soins constants.

Les foyers d’accueil médicalisé (FAM) hébergent des adultes (de 16 à 60 ans) dont le handicap ne permet pas d’accéder à une activité professionnelle. Ces personnes ont besoin d’un accompagnement dans les actes de la vie quotidienne.

Les foyers de vie sont des établissements médico-sociaux accueillant des personnes handicapées disposant d’une certaine autonomie, mais insuffisante pour accéder au travail. Les foyers de vie, ou foyers occupationnels, hébergent des personnes handicapées (de 16 à 60 ans).

Les foyers d’hébergement pour les travailleurs handicapés (FHTH) sont des établissements médico-sociaux, en général annexés à un ESAT, assurant l’hébergement des travailleurs handicapés exerçant une activité pendant la journée en ESAT, ou dans une entreprise adaptée.

Structures d’accueil pour adultes en capacité de travailler

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) :
« est considérée comme travailleur handicapé toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychiques ».

La RQTH permet de bénéficier de mesures mises en place pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes handicapées.

Travail en milieu protégé

ESAT : établissements et services d’aide par le travail.
Les Esat sont des établissements médico-sociaux employant des personnes handicapées qui ne peuvent pas travailler en milieu ordinaire.
Les travailleurs n’ont pas le statut de salarié mais celui d’usager, ils touchent entre 55% et 110% du Smic.

EA : entreprises adaptées.
Une EA est une entreprise d’utilité sociale qui relève du milieu ordinaire mais qui a l’obligation d’employer 80% de travailleurs handicapés. Les EA, anciennement appelées "ateliers protégés", sont des entreprises régies par le Code du travail.

La formation professionnelle

Les Centres de Rééducation Professionnelle dispensent des formations qualifiantes aux personnes handicapées. L’admission se fait sur notification MDPH. Le coût de la formation et les frais de séjour sont pris en charge par l’Assurance maladie.

Travail en milieu ordinaire

CAP EMPLOI : Le service s’adresse aux personnes reconnues handicapées, inscrites ou non à Pôle Emploi.
Les Cap Emploi sont présents dans chaque département.

Le Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés SAMETH est dédié :

  • Aux entreprises privées et leurs salariés en CDI ou CDD de plus de 6 mois ;
  • Aux établissements publics et leurs agents ou stagiaires des fonctions publiques ;
  • Aux travailleurs indépendants handicapés.

L’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées AGEFIPH – FIPHFP apporte des aides financières et des services mis en oeuvre par un réseau de partenaires.

À noter que le FIPHFP est le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique.

Aide à la compensation

Handicap visuel - Handicap auditif : L’aide aux personnes handicapées sensorielles concerne le :

  • Demandeur d’emploi en recherche active d’emploi ;
  • Stagiaire de la formation professionnelle ;
  • Étudiant de l’enseignement supérieur en stage obligatoire.

Comment bénéficier de ces aides ?

La demande d’aide est faite à l’Agefiph, soit par vous, soit avec l’aide du conseiller Cap emploi, Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi ou avec le soutien du conseiller Sameth s’il y a une activité salariée.

Services financés par AGEFIPH

Le SIADV (Service Inter-régional d’Appui aux Déficients Visuels) est destiné à toutes les personnes déficientes visuelles ayant une relative autonomie dans la vie quotidienne.
Les principales missions de ce service sont d’informer et de sensibiliser. Il est également chargé d’effectuer une évaluation fonctionnelle des capacités visuelles. Enfin, il s’occupe de l’accompagnement et du maintien dans l’emploi, avec étude du poste de travail par un ergonome.

Conclusion

L’idée de parcours sous-entend de regarder au loin, de là où je viens, vers là où je souhaite aller. Il s’agit d’envisager avec confiance une direction, de donner un sens à ce parcours, au tracé parfois incertain et semé d’obstacles.

Christelle Letissier
Conseillère Référente Formatrice CRESAM - Poitiers

Cet article vous a plu : faites le savoir ...

Répondre à cet article

Rejoignez, soutenez l’association —> Toutes les infos ici