Skip to content

Accueil > Y a d’la Joie ! > ...et des obstacles > J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd

J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd

lundi 25 janvier 2016, par Association Charge

Parce qu’on n’a jamais trop d’occasions de parler de handicap et qu’un film est un formidable médiateur d’expérience, nous vous recommandons de suivre celui-ci.
Il s’appelle "J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd".

C’est la réalisatrice Laetitia Carton qui le dit

Ce film est adressé à mon ami Vincent, mort il y a dix ans.
Vincent était Sourd. Il m’avait initiée à la langue des signes.
Je lui donne aujourd’hui des nouvelles de son pays, ce monde inconnu et fascinant, celui d’un peuple qui lutte pour défendre sa culture et son identité.

PRESSE

« Un film poétique, subversif et « réjouissif ». » LE MONDE
« Ce beau documentaire part à la rencontre du « peuple des sourds » dans la ligne de l’engagement d’Emmanuelle Laborit. Des témoignages chaleureux et stimulants. » LE FIGARO
« Laetitia Carton joint le geste à la parole en défendant une approche militante de la surdité. » LIBÉRATION
« « Signer » passe par le regard, pas seulement par les mains. C’est pourquoi ils exigent aussi d’être vus. Un film plus que parlant. » LE CANARD ENCHAÎNÉ
« Acquise depuis longtemps à la cause des sourds, Laetitia Carton se révèle leur porte-voix idéal. » L’HUMANITÉ
« Un film touchant et bien construit qui assume son militantisme par un point de vue tranché. » LA VOIX DU NORD
« L’histoire personnelle côtoie le message universel dans un voyage émouvant. » OUEST FRANCE
« C’est un film choc et doux à la fois. Le choc du combat contre l’injustice, la douceur d’une langue qui n’est jamais de bois car elle ne se parle que les yeux dans les yeux. » LE POPULAIRE DU CENTRE

« Un documentaire engagé et convaincant pour la reconnaissance d’une identité et d’une culture des malentendants. » LES INROCKUPTIBLES
« Le film offre aux sourds une possibilité de s’exprimer, de retracer leur parcours, de décrire leur vie, et c’est captivant. » LE NOUVEL OBSERVATEUR
« La grande beauté du film vient de sa relativisation du terme « handicap » - une étiquette attribuée par la majorité à la minorité. » TÉLÉRAMA
« Avec cet hommage à un ami sourd disparu, la cinéaste réussit à marierle général et l’intime. Militant et émouvant. » STUDIO CINÉ LIVE
« Le montage patchwork entremêle archives personnelles, reportages et tranches de vie. Un procédé extrêmement instructif. » PREMIÈRE
« Ce beau documentaire est là pour redonner un nom propre à ceux qui vivent dans le silence. » TRANSFUGE
« Un plaidoyer intéressant et intime, sur le désir de reconnaissance d’une culture et non d’une situation du handicap. » ABUSDECINÉ.COM
« La porte du pays des sourds n’est pas si difficile à pousser et, derrière, se cache des trésors d’humanité. » CULTUROPOING.COM

Cet article vous a plu : faites le savoir ...

A votre disposition en téléchargement

Répondre à cet article

Rejoignez, soutenez l’association —> Toutes les infos ici