Skip to content

Accueil > Réseau France > Zone 01 - Paris & banlieue > Paris et ses musées

Paris et ses musées

mercredi 17 décembre 2014, par Association Charge

Les patients CHARGE, grands et petits, ne manquent pas d’appétit de connaissances.

Que vous habitiez Paris ou que vous y veniez pour des visites médicales auprès des spécialistes de la capitale, pourquoi ne pas profiter des offres de visites des musées de Paris.

Vers un accès pour tous aux lieux... et aux contenus culturels

Adresser l’offre culturelle au plus grand nombre implique de prendre en compte la diversité et les besoins spécifiques de tous les publics, y compris des publics en situation de handicap.

En ce sens, les musées de la Ville de Paris se sont en partie adaptés aux différents types de déficiences, qu’elles soient physiques, sensorielles ou encore mentales.

Pour ce faire, une large palette d’activités accessibles, riches de créations originales et innovantes, y sont organisées grâce au travail des services d’action culturelle.

Ainsi, de nombreux outils et matériels bénéficient désormais à cette médiation, certains pouvant être mis à disposition des visiteurs libres : supports tactiles ou multisensoriels, cartels/fiches en braille, documents en relief ou en gros caractères, visioguides, boucles à induction, fauteuils roulants…

Sur tous ces sujets, un « référent handicap » est en mesure de répondre au mieux à vos demandes dans chaque musée.

relevé sur le site : http://parismusees.paris.fr/fr/votre-visite/visiteurs-en-situation-de-handicap

Les patients CHARGE étant concernés par différents handicaps, il s’agira de choisir en fonction des sujets, des approches : en consultant la page ci-dessus et les pages associées dédiées aux différents publics, vous trouverez sans doute de bonnes idées.

Infos pratiques et importantes

Pour les Expositions temporaires des Musées de la Ville de Paris
Quel que soit le taux du handicap, l’accès aux expositions temporaires est gratuit pour la personne concernée et un accompagnateur.
Vous devrez être munie au choix :

  • d’une carte d’invalidité : c’est le mieux pour les patients dont le handicap est reconnu à 80% et plus. Souvent ce taux n’est validé qu’à partir d’un certain âge, donc nos enfants n’en disposent pas !
  • d’une carte de priorité ou de stationnement pour personnes handicapées : pas terrible, cette carte peut vous être refusée par le caissier !
  • d’une copie du document d’attribution de l’AES (allocation d’éducation spéciale), ou de l’AAH pour les plus grands, en cours de validité, que vous a adressé la MDPH. Nous n’avons jamais eu de problème avec ce document, c’est magique !!

Pour les Collections permanentes des Musées de la Ville de Paris
L’accès aux collections permanentes est gratuit pour tous les publics depuis 2001.

Pour les autres musées, situés à Paris mais non gérés par la Ville de Paris
La politique de chaque musée, en particulier les musées privés, en matière de handicap lui appartient. Il convient donc de visiter le site Web du Musée pour connaître les tarifs et les conditions d’accès.
A Paris, la gratuité est le plus souvent offerte à la personne concernée et à un accompagnateur : Pinacothèque, Institut du Monde Arabe, grands musées nationaux (Le Louvre, Cluny, Orsay...), Cité des sciences, Palais de la découverte....

Les activités les plus touristiques et donc les plus populaires sont par contre rarement gratuites : une réduction peut être offerte, c’est le cas du musée Grévin par exemple.

N’hésitez pas à téléphoner au musée avant la visite, vous aurez peut-être de belles surprises qui ne sont pas mentionnées sur les sites Web.
A l’Institut du Monde Arabe, par exemple, Louise, 20 ans, a été accueillie, sans réservation, en mode VIP pour la visite des wagons de l’Orient-Express... elle y a croisé Hercule Poirot, un des ses héros, en pleine action pour la résolution du crime bien connu !




Cet article vous a plu : faites le savoir ...

Répondre à cet article

Rejoignez, soutenez l’association —> Toutes les infos ici