Skip to content

Accueil > Soins > Voir

Voir

Dernier ajout : 11 mai 2013.

Articles de cette rubrique

  • Le comportement visuel

    11 mai 2013, par Christine AKTOUCHE

    Notre expérience auprès d’enfants atteints du syndrome CHARGE est basée sur la consultation pluridisciplinaire au sein du CRESAM qui reçoit des enfants souffrant de déficits majeurs et ou multiples.
    Notre protocole d’évaluation s’élabore à partir de ces expériences et des travaux sur le développement sensori-moteur du jeune enfant du Pr. A. Bullinger et de la communication de J. Souriau et de son équipe, ainsi que de notre propre acquis de bilans visuo-fonctionnels des bébés et des enfants déficients (...)

  • Rééducation en vision fonctionnelle

    11 mai 2013, par Christine AKTOUCHE

    Notre expérience d’évaluations et de rééducation « Basse Vision » de jeunes enfants atteints du syndrome de CHARGE nous dirige actuellement vers quatre axes de réflexion : des valeurs de bilans visuels fonctionnels plus optimistes que les pronostics ophtalmologiques organiques, un désinvestissement de la fonction et donc de la stimulation visuelle par effet post-traumatique de l’annonce du diagnostic ophtalmologique, une nécessité d’éducation visuelle dans des liens interactifs « affectueux » et (...)

  • Les atteintes ophtalmologiques

    11 mai 2013, par Dr Georges CHALLE

    Je voudrais vous entretenir de la composante visuelle qui peut affecter les enfants atteints du syndrome CHARGE. Tous ici connaissons peu ou prou les différents signes ophtalmologiques rencontrés au cours de l’association CHARGE. Plutôt que faire une énième énumération théorique de ceux-ci je vous parlerai des manifestations que présentent les enfants que nous suivons de près ou de loin puis j’essaierai de vous détailler la signification de ces anomalies que l’on rencontre, des problèmes qu’elles posent (...)

  • Retrouver la cohérence des perceptions

    1er avril 2013, par Christine AKTOUCHE

    Il faut faire le lien entre toutes les compétences sensorielles de l’enfant et l’enfant. Il faut trouver l’enfant au milieu de tout, car c’est de lui qu’il s’agit. Il va falloir, quelque soit l’importance et l’urgence, comprendre que l’enfant est un tout et qu’il faut rester les parents et les soignants de cet enfant, le remettre en milieu humain dans le milieu de ces affects et lui donner la chance, quelque soit son enveloppe génétique, de faire avec ce qu’il est, avec les outils qu’il a, qui sont (...)